PERFECTIONNEZ VOTRE JUDO AVEC FRÉDÉRIC BOURGOIN :

PERFECTIONNEZ VOTRE JUDO AVEC FRÉDÉRIC BOURGOIN :

PERFECTIONNEZ VOTRE JUDO AVEC FRÉDÉRIC BOURGOIN !

Extraits de l'intégrale de la nomenclature judo jujitsu et les techniques secrètes "oubliées" : 214 techniques démontrées en vidéo par Frédéric Bourgoin à travers 553 variantes/situations différentes.

👉 Rejoins l'Instagram de Secrets de Judokas pour suivre toutes les techniques diffusées.

SODE TSURI GOMI GOSHI


🇯🇵 SODE veut dire manche(s), TSURI, pêcher. Komi et Koshi deviennent Gomi et Koshi lorsqu'ils ne sont pas en début de mots. Komi (ou Gomi) veut dire "insister, plus fort" et Koshi (ou Goshi), tu connais bien, c'est la ou les hanche(s). Il n'y a pas de singulier ni de pluriel dans la langue japonaise !

🥋 Cette technique est souvent surnommée "Sode" tout court, pour aller plus vite.

⛩ Au dojo, si tu travailles cette technique, pense toujours que c'est une technique de hanche ! Si tu ne penses qu'à lever les manches de ton adversaire sans fléchir et sortir ta hanche, tu n'y arriveras pas.

👉 C'était l'une des techniques préférées du regretté Koga, l'un des plus grands judokas de l'Histoire ! 

💬 Si tu pratiques cette technique, indique dans les commentaires de cet article comment tu as fait pour l'apprendre ! Ça sera sympa pour tous les lecteurs 😉

UDE HISHIGI HARA GATAME


🇯🇵 UDE veut dire bras même si on le traduit souvent par "coude" du fait que la clé se fait effectivement sur le coude. HISHIGI veut dire clé, ce mot est souvent omis lorsqu'on nomme les techniques de clés car c'est sous-entendu ! HARA est une zone qui se situe vers le nombril... Une notion très spécifique aux philosophies orientales et donc au Japon bien sûr. Enfin, Gatame veut dire "bloquer, consolider, solidifier". On le traduit cependant toujours par "contrôle".

🥋 Cette technique est souvent surnommée "Hara Gatame" pour aller plus vite. On la retrouve dans le Kime no kata.

⛩ Au dojo, si tu travailles cette technique, tu verras que tout réside dans l'orientation du bras de ton adversaire. S'il est bien placé et que tu l'es aussi, tu n'as pas besoin de "pousser", ni de cambrer ! Il te suffit d'expirer et le mouvement de ton ventre vers le bas, dans l'expiration, suffira pour la clé !

👉 Frédéric Bourgoin démontre, dans le volume des clés, 6 variantes pour cette clé !

💬 Si tu aimes cette clé et que tu la trouves efficace, indique-nous dans les commentaires de cet article ta forme préférée ! Ça sera sympa pour tous les lecteurs 😉

ASHI GATAME JIME

🇯🇵 ASHI veut dire jambe(s), pied(s) (toute la partie sous le genou). On retrouve ce mot dans plusieurs techniques debout, dans les "Ashi-waza", techniques de jambes, bien sûr. GATAME : tu connais déjà si tu as lu cet article depuis le début 😉  JIME veut dire étranglement, strangulationC'est le même mot que "Shime" dans Shime-waza, avec un J lorsqu'il est précédé d'un autre mot, afin de faciliter la prononciation. On retrouve donc "Jime" à la fin de chaque nom d'étranglement, même si à l'oral sur le tatami, on ne le dit pas toujours car c'est sous-entendu !

🥋 Cette technique est peu connue et peu travaillée, et pourtant elle est très efficace !

⛩ Au dojo, si tu as envie de travailler cette technique, pense à beaucoup travailler ta mobilité au sol avec de nombreux exercices à l'échauffement entre autre. Je te conseille de découvrir cette technique une fois que tu maîtrises les étranglements de base !

💬 Si tu connaissais déjà cet étranglement, raconte dans les commentaires de cet article si tu trouves qu'il passe bien en randori ou mieux, en compétition ! Ça sera sympa pour tous les lecteurs 😉

OBI OTOSHI

🇯🇵 OBI veut dire ceinture et OTOSHI, c'est la notion de tomber, s'effondrer vers le sol.

🥋 En compétition, tant que tu n'attrapes pas sous la ceinture, c'est autorisé.

⛩ Au dojo, attention lorsque tu pratiques cette technique : utilise des tapis de chutes (tapis plus épais que les tatamis) et assure-toi d'avoir un partenaire expérimenté.

👉 On retrouve cette technique dans le Koshiki no kata, un kata qui se découvre lorsqu'on devient haut-gradé.

💬 Si tu pratiques cette technique ou si tu connais un champion qui sait bien la faire, indique-le dans les commentaires de cet article ! Ça sera sympa pour tous les lecteurs 😉

UDE GAESHI

🇯🇵 UDE veut dire coude, parce que c'est la pression sur le coude qui va faire chuter Uke ; et GAESHI veut dire "inverser, retourner" ... C'est un mot utilisé dans plusieurs techniques de judo mais l'équivalent français est difficile à trouver ! On le traduit souvent par "contre" mais plusieurs techniques "Gaeshi" ne sont pour autant des contres, comme Ude Gaeshi. Un échange avec Patrick Vial dans le groupe privé facebook des Motivé.e.s m'a appris que cette technique peut également s'appeler "Kote gaeshi".

🥋 Elle est aujourd'hui interdite en compétition du fait qu'elle est considérée comme une clé debout, donc dangereuse. Pourtant, il est tout à fait possible de la réaliser sans faire la clé et donc sans aucun danger pour son partenaire.

⛩ Au dojo, découvrir et pratiquer cette technique vous permet de vous familiariser avec des formes de corps intéressantes par rapport à une situation donnée. Ici, vous voyez une situation de garde opposée (droitier-gaucher) dans laquelle Uke est bras tendu, fortement en opposition.

👉 Il existe d'autres formes de Ude-gaeshi, notamment pour le jujitsu. 

MAKURA GESA GATAME

👉 Le "contrôle jupe" est le point de départ de nombreuses possibilités. Ici, le retournement est l'une d'elles. En apparence très simple, il est aussi très efficace !

🖐 Main en supination (paume vers le haut) ou en pronation (paume vers le bas) : choisis ce que tu préfères.

🥇Si tu maîtrises le contrôle jupe et que tu l'utilises pour enclencher d'autres types de techniques, écris-le dans les commentaires de cet article afin d'en faire profiter tout le monde !

Intégrale de la nomenclature judo jujitsu avec Frédéric Bourgoin


L'INTÉGRALE DE LA NOMENCLATURE JUDO JUJITSU ET LES TECHNIQUES SECRÈTES "OUBLIÉES" :

💪🏼 Si tu veux les 214 techniques judo et jujitsu démontrées dans 553 variantes / situations avec Frédéric Bourgoin, il te suffit de cliquer ici. Profite bien !

Note : Je suis accompagnée par Sylvie Bach pour la traduction des techniques. Sylvie est judokate, 3ème dan, ayant vécu 10 ans au Japon en tant que professeur d'EPS et de judo. Elle travaille actuellement pour la fédération Luxembourgeoise de Judo et est également professeur de Japonais. Elle a créé un cours en ligne de "japonais pour judokas". Vous pouvez la contacter de la part de Secrets de Judokas à cette adresse : 

>